Patricia Lavila

Extraits audio

Patricia Lavila est née à Oran le 23 février 1957 d’un père commandant de gendarmerie et d’une mère artiste au foyer. Suite aux événements survenus dans le pays, sa famille quitte l’Algérie pour vivre à Lyon où elle pratique à la fois la danse classique et le parachutisme, sans atteindre toutefois un niveau suffisamment satisfaisant pour qu’elle s’attache à ces deux activités, si bien que très jeune elle se tourne vers la chanson.

Très douée pour le chant, elle écume les concours locaux, mais la région Rhône-Alpes s’avère rapidement trop exiguë pour qu’elle y trouve des débouchés qui lui permettent d’exprimer pleinement son talent. A 16 ans elle « monte » à Paris où paillettes et succès ne se font pas attendre. Elle signe un contrat chez Barclay et en 1973, son premier disque « L’amour est toujours en vacances » est déjà en tête des hits-parades.

C’est justement cette année-là que j’ai fait sa connaissance dans la ville d’Hyères, lors d’un gala auquel nous participions tous les deux, à l’occasion de l’élection de Miss Age Tendre. Sa robe de « vichy » bleu clair, sa fraîcheur et ses cheveux roux d’une longueur incroyable lui donnaient un charme champêtre un peu désuet, personnel et très particulier;  j’avais aussi remarqué à cette occasion la précision infaillible de l’intonation de sa voix. Nous avions passé un moment à discuter, se promettant de se revoir un jour.

pat-2
Patricia Lavila
Mais le temps a passé sans que nos vies se croisent, jusqu’à une rencontre totalement imprévisible sur les Champs Elysées, en 1976. J’enregistrais alors un album solo, et je lui ai demandé si elle voulait bien prêter son talent en y participant. Elle accepta spontanément et enregistra plusieurs voix harmonisées dans quelques titres, dont « Elle n’a peut-être pas 15 ans ». Elle m’apprit à ce moment-là qu’elle était « prisonnière » de son contrat avec Barclay, compagnie par ailleurs peu motivée à lui faire enregistrer de nouveaux disques. A cette époque, ma situation de producteur me tenait en contact avec les dirigeants de presque toutes les compagnies de disques, si bien qu’il me fut relativement aisé d’obtenir l’annulation de son contrat.

Patricia et moi nous sommes alors mis au travail, mon ami Pierre Grosz et moi avons composé suffisamment de chansons pour proposer un album à CBS, qui moyennant quelques modifications dans le choix des chansons, accepta de financer mon concept d’album, c’est à dire coller un style musical nouveau à Patricia, qui n’eut aucune peine à adopter l’esprit californien. Pour l’enregistrement, je fis appel à mon ami batteur, Andy Newmark, qui me proposa une section rythmique composée de lui bien sûr, avec John Siegler à la basse, Don Grolnick aux claviers, et Hugh Mc Cracken à la guitare, section que je complétais avec la participation de mon fidèle ami guitariste John Woolloff.

La chance nous sourit pour la suite des enregistrements, puisque David Sanborn accepta d’y faire un magnifique solo de saxe alto, Lenny Castro joua les percussions sur presque tous les titres, et Mike Mainieri ajouta sa touche  personnelle de vibraphone. Cordes et harmonies vocales vinrent se greffer sur ce super-groupe, plus habitué à travailler à New York avec John Lennon, James Taylor ou Linda Ronstadt, que de se trouver une semaine à Genève dans le studio de Jean Ristori, pour l’enregistrement d’une artiste française!

Gaston Schaefer

Ecouter sur Deezer

Acheter sur iTunes


Imbécile

Musique: M.Batt

grosz-1
Pierre Grosz

Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, CP 70: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Percussions: Lenny Castro
Cordes: Collegium Academicum GenèveArrangement: Claude Lauzzana
Direction: Nicolas Rauss
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens, Gaston Schaefer

Nouvelle vie, nouvelle chance

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

patricia-c
Patricia Lavila
Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, Clavinet, Fender Rhodes: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Vibraphone: Mike Mainieri
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens, Patricia Lavila,
Michel Buzzi, Alain Monney, Gaston Schaefer

Toi tu chantes

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, CP 70: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Guitare acoustique: Gaston Schaefer
Vibraphone: Mike Mainieri
Saxophone alto: David Sanborn
sanborn
David Sanborn

Percussions: Lenny Castro

Très belle, trop belle

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, Fender Rhodes: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Guitares acoustiques: Gaston Schaefer
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens, Patricia Lavila,
Michel Buzzi, Alain Monney, Gaston Schaefer

Déchéance

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, CP 70: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Guitares acoustiques: Gaston Schaefer
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Patricia Lavila, Michel Buzzi,
Alain Monney, Gaston Schaefer
hugh
GS, Hugh Mc Cracken

Un homme qui me va

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, Fender Rhodes, OBX: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Patricia Lavila, Michel Buzzi,
Alain Monney, Gaston Schaefer

Tu as fait une femme d’une petite fille

Musique: C. Cross

don
Don Grolnick, GS

Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, Fender Rhodes, OBX: Don Grolnick
Guitares électriques et acoustiques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Vibraphone: Mike Mainieri
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens, Michel Buzzi,
Alain Monney, Gaston Schaefer

Quand je vais chez toi

Musique: G. Schaefer
Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Piano, Fender Rhodes: Don Grolnick
Guitare acoustique: Hugh Mc Cracken
Guitare électrique: John Woolloff
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens,
Michel Buzzi, Alain Monney, Gaston Schaefer
band-pat
Le band pour l'enregistrement de Patricia

Mini Vamp

Musique: G. Schaefer

Texte: P. Grosz

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
OBX: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens,
Michel Buzzi, Gaston Schaefer

Pour quelques mots d’amour

Musique et texte: Michel Buzzi

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
pat-a
Patricia Lavila

Piano, CP 70: Don Grolnick
Guitares électriques: Hugh Mc Cracken, John Woolloff
Percussions: Lenny Castro
Harmonies vocales: Marianne Chardonnens,
Michel Buzzi, Alain Monney, Gaston Schaefer

Je me sens comme une île

Musique et texte: G. Schaefer

Batterie: Andy Newmark
Basse: John Siegler
Fender Rhodes: Don Grolnick
Guitares acoustiques: Gaston Schaefer, Michel Buzzi
Harmonica: Hugh Mc Cracken
Percussions: Lenny Castro
Harmonies Vocales: Gaston Schaefer